• DESTINATION YUCATAN




    Le Yucatan fait partie des 31 états qui composent le Mexique, et qui, avec le Campeche et le Quintana Roo compose la péninsule du Yucatan. * 1,8 millions d'habitants (dont 65 % sont Mayas).
     * Un littoral riche de ses réserves naturelles.
     * Le plus important site archéologique du Mexique.
     * Une culture et des traditions vivantes.
     * Des attraits touristiques variés : Cenotes, grottes, villages traditionnels, sites archéologiques...
     * Une gastronomie réputée comme étant la meilleure du Mexique.
     * Mérida, capitale du Yucatan classée patrimoine mondial de l'humanité par l‘UNESCO. Le centre névralgique du commerce et de l'économie du sud est du Mexique.
     * Une population accueillante, simple et hospitalière.







    Pin It

    2 commentaires


  •  Les participants à la Transat sportive et solidaire quittent Nantes pour Saint-Nazaire aujourd'hui.

     1 Des bateaux en Loire

     Voir la Loire remplie de bateaux met du baume au coeur. Et pourtant, ce n'est pas souvent le cas. Grâce à la « Solidaire du chocolat », le fleuve est devenu le lieu de rendez-vous privilégié de tous les amateurs de bonne photo. Que ce soit sur le pont Anne de Bretagne ou sur le quai de la Fosse, tous les Nantais n'ont pas manqué l'occasion de se balader et de profiter des rares instants de soleil pour regarder les bateaux et leurs fiers skippers.

                              


     2 Musique Qui dit Mexique, dit musique.

     Et tout au long du week-end, ils sont nombreux à chanter le Yucatan, le pays d'origine du xocoatl (chocolat). Sur les quais de Loire, chacun pousse la chansonnette, car si Herman Cortès (1519) a débarqué au Mexique d'où il a ramené le fameux chocolat, ce dernier n'est arrivé en France qu'en 1585, grâce à Anne d'Autriche, épouse de Louis XIII. Et durant quelques années, le fameux trois mâts nantais, le Belem, a été chargé de rapporter les fèves de cacao jusqu'à Nantes.



     3 Gastronomes
     Ils sont neuf chefs nantais, tous issus de l'Apcal, et ils travaillent bénévolement au profit d'une association mexicaine. À leur menu, naturellement des plats à base de chocolat, mais pas seulement. À deux euros la portion de Saint-Jacques ou de foie gras, en passant par une pastilla ou un dessert chocolaté... il y en a vraiment pour tous les goûts.
     Et ce sont des plats qui s'avèrent vraiment succulents.


     4 Saint-Nazaire
     Ce matin, tous les bateaux Class 40 et même le Belem quittent Nantes, direction Saint-Nazaire vers 10 h. De 14 h à 17 h sera pourtant organisé le village solidaire avec des ateliers pour enfants « Piñatas éventail aztèque et alebrijes », des ateliers pour adultes « Initiation à l'écriture maya et découverte de la culture aztèque » et des ateliers de cuisine sur la « fabrication de galettes de maïs et de sauces ».



    http://www.lasolidaireduchocolat.com/fr/plan-du-site.html

       Le Yucatan le pays d'arrivée n'a pas été choisi au hasard.


     Le Yukatan est en lien direct avec le troisième vecteur de l'événement : le chocolat. Découvert en 1516 par Hernan Cortes au Mexique, où la fève de cacao est cultivée depuis des siècles et où sa boisson est sacrée au royaume des Mayas, le chocolat sera au coeur du projet.

     Autour du Bélem, présent pendant une semaine dans les deux villes départ, qui transporta du cacao de l'Amérique Latine à Nantes en 1896, sera crée un espace interactif autour du chocolat. « On décline un événement sportif, détaille le marin organisateur, sur ses vecteurs culturel, historique, pédagogique, gourmand, économique et solidaire.

      LE MOT DU PRESIDENT
     «La Solidaire du Chocolat sera la première transat exclusivement Class40. Son concept va mettre en évidence ce sens du partage que nous développons au sein de notre Classe et de nos coureurs et offrir aux partenaires et sponsors des skippers un nouvel espace de communication. Elle ne nous rend pas insensibles aux difficultés et aux blessés de la vie et va faciliter l'échange avec la population des régions de départ et d'arrivée.

     Le parcours nous ouvre de nouvelles zones de navigation où l'aspect sportif ne sera pas oublié. Il correspond bien à l'esprit d'aventure et de découverte que les courses doivent générer. Bienvenue à la Solidaire du Chocolat. Nous aussi, nous sommes solidaires des organisateurs, dans leurs efforts, pour en faire une nouvelle course de référence.»

    L'OBJECTIF DE CETTE TRANSAT

    Jacques FOURNIER, Président de la Class40 l'objectif de cette transat Cette épreuve d'un nouveau genre servira surtout à soutenir un grand nombre d'associations qui oeuvrent dans le domaine du développement économique et solidaire, de l'environnement ou du social. C'est ce qui a motivé, dès le printemps 2008, la Région Pays de la Loire, le Conseil Général de Loire-Atlantique, Nantes Métropole et la Ville de Saint-Nazaire. La Chambre de Commerce et d'Industrie de Nantes - Saint-Nazaire s'impliquera quant à elle en tant que partenaire et en lançant un club d'entreprises régionales.

     Les partenaires institutionnels (Région, CG et villes) ont tout de suite adhéré au projet. « C'est une course à intérêts multiples », dit ainsi Joël Batteux, le maire de Saint-Nazaire. « Il y a une idée de réciprocité dans la coopération, corrobore Jean-Philippe Magnen de la Métropole Nantes/Saint-Nazaire.

     On sort du caritatif et de l'humanitaire pour entrer dans un territoire social, économique et environnemental. Et on a beaucoup à apprendre de l'Amérique Latine. »

    UN PARCOURS INEDIT ENRE LA FRANCE ET LE YUCATAN

     entre la France et le Yucatan - Une transat d'automne tous les deux ans - En double, sans escale - Un prologue en « équipage solidaire* » dans l’estuaire de la Loire -
     Départ le 18 octobre 2009 de Nantes-Saint-Nazaire -

     Une arrivée à Progreso (Yucatan-Mexique) 5.000 milles (9260 kms) avec une porte au nord de l’arc antillais

    site officiel de la Solidaire du Chocolat


    Pin It

    votre commentaire


  • Une nouvelle transat en double cinglera prochainement vers le Yucatan (province du Mexique), au départ de l'estuaire de la Loire : la Route du Chocolat.

     Départ prévu le 18 octobre 2009.

     Escale des Class 40 - monocoques de 40 pieds, soit 12,18 m - à l'occasion d'une fête organisée en amont à Nantes, pour un départ donné depuis Saint-Nazaire : comment pouvait-il en être autrement quand on sait que l'initiateur de cette course n'est autre que le très Nantais Damien Grimont, déjà inventeur dans la ville-port du très rassembleur Record SNSM ?

     Et quand on ajoutera que cet ingénieur de 42 ans aujourd'hui chef d'entreprise (*), qui fut également le skipper du 40 pieds... Chocolat Monbana dans la Route du Rhum et la Route du Café, s'est souvenu que le voyage inaugural du Belem, il y a plus d'un siècle, s'était fait entre Nantes et Montevideo pour aller chercher - on vous le donne en mille - du chocolat, on aura compris toute la trame du projet, soutenu par les collectivités territoriales.

     Plus qu'une simple transat « Plus qu'une simple transat, ce sera une grande fête autour d'un événement sportif, solidaire et événementiel », laisse entendre Damien Grimont, qui réserve la primeur de l'annonce complète et circonstanciée lors d'une prochaine conférence de presse. Connaissant le personnage, quelques bonnes surprises restent à dévoiler...

    comme cette dimension humaniste au travers de l'incitation des équipages à soutenir des associations ou des ONG oeuvrant, par exemple, dans le domaine de la défense des droits de l'Homme.

     Budgets raisonnables

     Les bateaux sont eux aussi, sinon à la portée de tous, du moins à dimension plus « humaine ». « Un 40 pieds, c'est un tiers moins long qu'un 60 pieds (type Vendée Globe, NDLR), mais aussi dix fois moins cher », résume Damien Grimont. Le Class 40 s'est fait une place dans le concert des grandes courses, mais souhaite désormais tracer son propre sillage.

     La Route du Chocolat y contribuera.

     Laurent Battarel (*)
     Damien Grimont dirige Blue Ring, une société nantaise spécialisée dans la conception de marinas et l'aménagement de ports circulaires, dont le brevet intéresse la Loire-Atlantique et la Vendée


     Presse-Océan(article du 21 octobre 2008)


                                                                    

                                                                            
                                                                             LE BELEM
    Pin It

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique