• Cap Cadaques Espagne

    LUNDI 10 AOUT 2009


    Le temps se dégrade.

    Ce matin le temps est gris et lourd, on bouge au mouillage.

    Une forte perturbation a lieu sur le golfe du lion, on devait partir ce matin de bonne heure, mais une fenetre météo
    plus clémente doit s'ouvrir demain matin, alors on diffère notre départ pour l'Espagne.

    D'après la météo que j'ai vue à la télé espagnole, il n'a pas l'air de faire beau en Espagne et ils annoncent de la pluie un peu partout sur
    la cote !



    Raymond vient de nous téléphoner et il nous dit qu'il fait un temps magnifique sans vent sur la région de Barcelone, on n'y comprend plus rien !



    Ce matin le temps est gris et lourd, on bouge au mouilage.


    Dans l'après midi un mini coup de vent a eu lieu au mouillage, cela dure 1/2 heure, les bateaux font un tour complet sur leur ancre, tout le monde est sur le
    pont pour surveiller les opérations et la suite des évènements, c'est très spectaculaire et puis tout revient normal.


    Apéro le soir sur "ATAO" le bateau de Hervé et Marie qui sont de Guérande. Il faut venir aux Baléares pour faire connaissance avec des gens qui habitent à coté
    de chez nous !


    22H15 DEPART POUR L'ESPAGNE


    Nous sommes entrain de manger et Captain JP décide de partir après avoir consulté la météo.

    La première partie de la nuit et assez pénible, on "plante des pieux" pour employer le jargon des marins, c'est à dire le bateau pique du nez dans la vague qui vient en face
    et rebondit.

    Puis la mer se calme, ainsi que le vent jusqu'à midi environ et rebelotte, on tape de nouveau dans la vague, pas très agréable comme navigation, enfin on a le soleil et la chaleur.

     

    Baie de cadaques


    Nous arrivons à CADAQUES à 21H00 tapantes.

     

    Raymond et son équipage nouS attendent pour aller manger au restaurant.
    Il y a un monde fou en ville, il fait chaud.
    J'ai un peu de mal à marcher, je titube, j'ai la tete qui tourne, sensation que connaissent les marins quand ils descendent à terre. On a la sensation d'etre encore sur le bateau...
    Surtout après la séance de "tape-cul" qu'on a eu pendant presque 24 Heures de navigation...

    CADAQUES


    joli petit village de Catalogne entre mer et montagne.
    Il apparait tout blanc sur la colline, avec ses maisons blanchies à la chaux, ses ruelles en pente.

    Il a attiré de nombreux artistes et peintres dont Picasso, Salvador Dali, Bunuel, Paul Eluard et tant d'autres


    Costa brava

    Dodo jusqu'à 10 Heures le matin....


  • Commentaires

    1
    Samedi 15 Août 2009 à 17:08
    Ce mal de terre, je l'ai eu encore pas mal de temps après la mise au sec du DOMDOM II
    Bye
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :