•  

           ALLEZ VISITER MON AUTRE BLOG 
    http://vogue-grenadine.eklablog.com                                              
                                                                                  http://mafoirfouille.m.a.pic.centerblog.net/ken6negn.png
                                                                          http://papillondavril.p.a.pic.centerblog.net/08df2181.pnghttp://papillondavril.p.a.pic.centerblog.net/84fb3fef.pnghttp://papillondavril.p.a.pic.centerblog.net/f3733361.png
    Voilà, c'est la fin du voyage sur over blog, vous pourrez désormais nous suivre sur les adresses nommées ci-dessus
    Bon Vent et à bientot !
    Pin It

    2 commentaires
  • http://www.laprovence.com/media/imagecache/article-taille-normale/img/photos/biz/2009-04/2009-04-18/2009041720290980_Quicklook-original.jpg

    01 février 2010 - 22H22 Le nouveau "ferry-boat" a traversé le Vieux-Port à Marseille

     Un nouveau "ferry-boat" électro-solaire a été inauguré lundi à Marseille par le sénateur-maire de Marseille Jean-Claude Gaudin (UMP), devant une petite foule de Marseillais et de touristes ravis de voir ainsi assurée la légendaire traversée du Vieux-Port.

     

      Ce grand catamaran est "le digne successeur du César" qui a pris sa retraite en 2008 après 55 ans de bons et loyaux services, a déclaré M. Gaudin.

     Il pourra transporter 45 passagers et effectuer une traversée toutes les trois minutes pendant 12 heures, voire 18 heures lors de manifestations exceptionnelles.

     Un petit coche d'eau avait assuré l'intérim sur l'une des traversées les plus courtes du monde (250 mètres séparent la mairie de la place aux Huiles, le trajet parcouru fait 283 mètres) immortalisée par Marcel Pagnol et connue des touristes du monde entier.

     La mairie, qui gère la ligne depuis 1985, a annoncé qu'elle maintiendrait la gratuité instaurée en 2007.

     Aux côtés du président PS de la communauté urbaine Eugène Caselli, M. Gaudin a souligné que les Marseillais ont été associés au projet et ont choisi le nom du nouveau bateau:"le Ferry-Boat".

     Son toit est couvert de panneaux photovoltaïques, un système que la mairie souhaite étendre à 130 bâtiments qu'elle possède ainsi qu'à un terrain de 35 hectares situé près de la décharge d'Entressen, a dit M. Gaudin.
     Les sept marins du César ont même suivi une formation pour manoeuvrer d'une rive à l'autre du Lacydon.

     Le nouveau bateau a coûté un million d'euros.

    Le César était entré en service en 1953 et transportait plus de 100.000 passagers par an. Il était devenu "le féri-boâte" depuis le film "Marius" de Pagnol, où Félix Escartefigue le conduisait du Bar de la Marine à l'hôtel de ville. Il a transporté l'Aiguière d'argent lors du passage à Marseille de la Louis Vuitton's Cup en septembre 2004 et a transporté les All Blacks lors de la Coupe du Monde de rugby en 2007, souligne le service de presse de la ville.

     Le premier ferry-boat avait été mis en service le 3 juin 1880, déclenchant l'engouement de la population et la colère des syndicats de bateliers privés qui transportaient jusqu'alors poissonniers, ouvriers ou employés de la mairie.

     Le nouveau bateau, qui conserve l'esprit de l'ancien ferry-boat en intégrant des formes inspirées de l'automobile ou du train, n'a plus le fond plat mais reste "amphidrome" (il peut aller en avant ou en arrière sans avoir à manoeuvrer pour faire demi-tour). Il utilise des matériaux composites mais le bois continue de régner sur le pont. Il offre aussi un champ de vision plus large avec de larges baies pouvant s'ouvrir. Ses sièges ont la forme des "navettes", les gâteaux secs marseillais. Un site internet lui est même consacré (www.ferryboat-marseille.com).


    Pin It

    4 commentaires


  • Très protégée des vents du large, la Rade de Brest  accueille une centaine de jeunes de la région agés de 8 à 15 ans pour une série de 8 régates en optimist



    Les grands marins d'aujourd'hui ont bien souvent débuté leur carrière sur un Optimist, ce petit dériveur d'initiation ayant suscité de nombreuses vocations.
    Dès l'age de six ans, on peut embarquer seul sur un optimist et régater.



    Chaque petit marin dispose d'un gilet de sauvetage, d'une pagaie pour revenir à la cote et d'une écope pour retirer l'eau de la coque.

    Pour changer de direction, le petit marin doit passer sous sa voile et aller s'asseoir sur l'autre coté.


    Avant le lancement du départ, les navigateurs en herbe bataillent pour se placer au meilleur endroit pour couper la ligne;
    S'ils la franchissent moins d'une minute avant le coup de corne de brume. Ils sont disqualifiés.



    Parfaitement alignés devant la ligne virtuelle de départ, qu'il faut imaginer entre deux voiliers du comité de course, les régatiers bordent leur voile.
    Le carré rouge en haut de la voile indique que le marin est une concurrente féminine





    Bien emmitouflés dans leur ciré, les petits marins fixent à l'horizon la bouée qu'ils doivent contourner, tout en barrant et en réglant leur voile en fonction du vent.
    Certains font du rappel en se penchant à l'extérieur de la coque.

    Source l'Internaute

    object width="425" height="344">
    Pin It

    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique