•  

     

     

     

    Ce n’est pas quelque chose que l’on voit tous les jours en Australie”, a commenté un utilisateur de Twitter qui a posté une vidéo d’un kangourou sautant dans la neige. La vidéo est rapidement devenue virale et a été diffusée sur toutes les chaînes d’information du monde et sur le web. Cet hiver austral est déjà devenu l’un des plus froids depuis 20 ans. Et si, dans le sud-est du pays, il est généralement similaire à l’hiver en France ou en Espagne, cette année les Australiens ont eu l’occasion d’observer une tempête de neige et de sculpter des bonshommes de neige.

    Tandis que les services publics locaux sont aux prises avec la météo, les résidents essaient de voir le côté positif de la situation et n’oublient pas de prendre des photos souvenirs. Sympa souhaite aujourd’hui t’en montrer quelques-unes.

    On voit rarement le symbole de l’Australie enneigé

    Et encore plus rarement un troupeau de kangourous qui sautent dans la neige

    On dirait que même le bonhomme de neige est surpris de
    ce qu’il s’est passé

    Ni les conducteurs ni les autorités locales n’étaient préparés
    à la tempête

     

    Il est tombé 60 cm de neige en 24 heures

    “Je vis en Australie. C’est la première fois de ma vie que je vois de la neige sur ma voiture !”

     

    “J’ai même dû reporter ma partie de golf. Et pas seulement à cause de la neige.”

    Pour prendre le thé sur la terrasse, il faut s’emmitoufler dans des couvertures

     

    Et les humains ne sont pas les seuls à devoir porter des vêtements chauds

     

    “Ma soeur a pris plusieurs photos de vaches dans la neige à Oberon, et celle-ci est ma préférée”

     

    Malgré la tournure inhabituelle des événements, le wombat n’abandonne pas la course

    Même les kangourous essaient de dessiner un ange des neiges... comme ils peuvent

    “Mon chien, complètement fou, essaie d’attraper
    les flocons de neige”

     

    Les habitants tentent de documenter l’événement
    par tous les moyens

    “Bienvenue à Guyra, au nord de la Nouvelle-Galles du Sud. J’ai croisé un type qui a fait un bonhomme de neige et qui l’a mis sur son capot.”

     

    Les Australiens ne manquent pas cette occasion de profiter d’une promenade hivernale, et Nicole Kidman ne fait pas exception.

     

    En réalité, la neige dans le sud-est de l’Australie n’est pas si rare, bien qu’elle soit plus fréquente sur les hauteurs, où se trouvent les stations de ski. Mais dans les plaines et les villes, ces précipitations sous forme solide se produisent une fois tous les deux ou trois ans, parfois même avec un intervalle de plusieurs décennies. Il n’est d’ailleurs pas surprenant que, dans le contexte de ces événements, certaines personnes aient essayé d’attirer l’attention en spéculant sur la question du réchauffement climatique.

    Et toi, que fais-tu quand il neige ? Tu sors faire un bonhomme ou tu te réfugies sous la couette ? Réponds-nous dans les commentaires !

    Photo de couverture BiancaNogrady / Twitter

     

     

    https://sympa-sympa.com/admiration-cest-curieux/laustralie-couverte-de-neige-comment-les-habitants-et-les-kangourous-ont-reagi-a-la-tempete-805610/?utm_source=fb_sympa&utm_medium=fb_organic&utm_campaign=fb_gr_sympa&fbclid=IwAR0rdeUBQ4n73VZV1NCw4Cw82cEjBAdMryaKc_ZVUFqa5ez6A2Vqtoj1W-M


    2 commentaires
  •  

     

     

    https://www.rtl.fr/actu/international/un-enfant-retrouve-une-bouteille-a-la-mer-lancee-il-y-a-un-demi-siecle-7798059440?fbclid=IwAR30G4TUP6cFHpG1CFz5s4PSbMT8JxzxMelWyF2p8QNA3sXFh8FuWvHh07Q

     

    Un enfant retrouve une bouteille à la mer lancée il y a un demi siècle

    Un enfant de 9 ans a retrouvé une bouteille échouée sur une plage australienne. Le message contenu à l'intérieur date du 17 novembre 1969, son auteur est aujourd'hui âgé de 63 ans.

     Une bouteille à la mer (illustration) Crédit : AFP / KYM ILLMAN
        

    Alors qu'il accompagnait son père à la pêche, Jyah Eliott, un petit australien de 9 ans, a découvert un sacré trésor. En jouant dans les dunes de sable, il a mis la main sur une bouteille échouée contenant un message daté au 17 novembre 1969.

    "Il était si content", raconte sa mère.

     

    Paul Gilmore, l'auteur de la missive écrite il y a un demi-siècle, partait vivre avec sa famille en Australie, à bord d'un bateau acheminant des migrants britanniques, le TSS Fairstar. Durant sa longue traversée, celui qui était alors âgé de 13 ans, aurait jeté dans l'océan indien pas moins de 6 bouteilles contenant des lettres où figuraient quelques mots et son adresse.

     

    L'adolescent voulait à l'époque trouver un correspondant. "Nous sommes à 1.000 miles à l'est de Fremantle, en Australie-Occidentale", peut-on lire sur le morceau de papier.


     
     

    Jyah Eliott s'est empressé d'envoyer une réponse à l'auteur des messages. Seulement, ce dernier risque de ne pas pouvoir le recontacter tout de suite, l'homme de 63 ans est en ce moment en croisière sur la mer Baltique, comme l'a affirmé sa sœur à ABC. Elle a par ailleurs assuré que son frère répondrait au jeune garçon dès qu'il sera rentré. "Il sera super content" a-t-elle ajouté.

     

    La famille Gilmore ayant déménagé depuis bien longtemps de l'adresse indiqué sur la lettre original, c'est via Facebook que Paul a pu être retrouvé. La mère de Jyah a en effet posté une photo de la trouvaille de son fils sur le réseau social, générant au passage des centaines de partages et de commentaires.

     
    Pin It

    2 commentaires
  •  

    https://www.savethekoala.com/adopt-a-koala

     

    Le koala, ce tendre marsupial devenu symbole de la biodiversité australienne, a été déclaré “fonctionnellement éteint” par une ONG dédiée à sa protection. Ça veut dire qu’ils sont désormais si peu nombreux qu’ils n’ont plus aucune influence sur leur écosystème. Cependant, il y a encore de l’espoir pour sauver ces créatures, et tu peux contribuer à leur sauvetage.

     

    1. Les koalas ne sont pas de la famille des ours.

    Bien qu’ils ressemblent à d’adorables peluches, en réalité, les koalas appartiennent à la famille des marsupiaux, tout comme les kangourous et les oppossums. Cela signifie qu’à leur naissance, ils font la taille d’un haricot, et sont immédiatement transférés dans la poche ventrale de leur mère, où ils finiront de se développer.

    Autre curiosité : en Australie, les jeunes marsupiaux sont appelés “joeys”.

    2. Ils peuvent être très bruyants.

     

    Les sons qu’émettent les koalas ne sont pas aussi mignons que leur apparence. Selon les experts, les koalas utilisent au moins quatre types de sons pour communiquer, en passant par divers cris, grognements, et gémissements. Dans la vidéo ci-dessous, tu peux entendre le cri que font les koalas lorsqu’ils se sentent menacés.

     

    On a découvert que les mâles ont également une paire de cordes vocales supplémentaire à l’extérieur du larynx, qui leur permet de produire des sons plus graves et profonds, afin d’attirer les femelles pendant la saison de reproduction. Ce son traverse la forêt et peut être capté jusqu’à un kilomètre de distance. Les femelles peuvent ainsi savoir où se trouvent les mâles, quelle que soit leur taille, même si elles préfèrent généralement les plus grands.

     

    3. Ils ne boivent presque pas d’eau.

     

    En langue aborigène, koala signifie “pas d’eau”. On appelle ces animaux ainsi parce qu’ils obtiennent l’hydratation dont ils ont besoin dans les feuilles d’eucalyptus qu’ils mangent. Ils ne boivent de l’eau que lorsqu’ils sont malades ou lorsque la sécheresse empêche les feuilles de retenir l’humidité.

    En revanche, on sait qu’ils sont de bons nageurs, même s’ils ont tendance à s’épuiser rapidement.

     
     

    4. Ce sont de très gros dormeurs.

    Un koala peut dormir entre 14 et 20 heures par jour ! Leur digestion est très lente, c’est pourquoi ils restent inactifs aussi longtemps. Ça explique pourquoi, en plus du fait que leur activité est surtout nocturne, il est si difficile de les observer. De plus, pendant les quelques heures qu’ils passent éveillés, ils n’interagissent avec les autres koalas que pendant 15 minutes.

    5. Ils ont une relation particulière avec l’eucalyptus.

    Les koalas consomment plus d’un kilo de feuilles d’eucalyptus par jour, mais cet arbre ne sert pas qu’à les nourrir. Les forêts d’eucalyptus sont avant tout leur habitat naturel. Ce qui est curieux, c’est que les koalas participent grandement à l´équilibre de ces forêts, car leurs excréments contribuent au recyclage des nutriments dans le sol.

    Mais l’eucalyptus contient également des substances qui le rendent toxique pour la majorité des autres animaux. Les koalas ont évolué pour dégrader la toxine contenue dans cette plante, et ils sont même capables de distinguer quelles feuilles contiennent plus de nutriments et moins de toxines, ainsi que leur niveau d’humidité.

    L’eucalyptus est tellement toxique que les femelles koala habituent peu à peu leur progéniture à cette toxine avec une technique assez curieuse : à partir de deux mois, en plus du lait, elles leur donnent à manger une sorte de gel liquide qu’elles sortent directement de leur tube digestif. Ce gel agit comme une version adoucie des feuilles d’eucalyptus, et contient toutes les bactéries dont le bébé aura besoin pour les digérer quand il deviendra adulte.

    Mais ce qui pourrait sembler être un avantage évolutif est maintenant la plus grande cause de leur vulnérabilité. Les koalas dépendent exclusivement de l’eucalyptus dans leur alimentation. La destruction des forêts pour agrandir les villes, le nombre croissant d’incendies forestiers dus au réchauffement climatique, et les gaz à effet de serre qui réduisent la quantité de nutriments présents dans les feuilles d’eucalyptus sont les principales causes de leur disparition.

     

    6. Les koalas sont vulnérables à la chlamydia.

    Cette maladie sexuellement transmissible qui concerne les humains affecte également les koalas dans la nature, et même les plus jeunes peuvent l’attraper lorsqu’ils se nourrissent par le biais de leur mère. Des traitements antibiotiques ont été essayés, mais ils entraînent également la mort des bactéries qui leur permettent de consommer les feuilles d’eucalyptus, et mettent donc leur vie en danger.

    De plus, la chlamydia peut causer la cécité et l’infertilité, voire la mort. Cette maladie contribue donc également à la réduction de la population de koalas.

     

    7. Ils sont victimes d’écrasements et d’attaques de chiens.

     

    À la liste des causes de mort chez les koalas, qui sont déjà suffisamment nombreuses, on peut aussi ajouter les nombreuses routes qui traversent leurs forêts, et la proximité des animaux domestiques des humains, comme les chiens. Tout ceci provoque effectivement de nombreux accidents qui contribuent à la disparition des koalas, même si des mesures ont été prises pour réduire les limitations de vitesse, en particulier la nuit, là où ils sont le plus actifs.

    En revanche, les chiens peuvent parfois aussi être de grands alliés protégeant les koalas, comme dans cette émouvante histoire dans laquelle un petit koala orphelin s’est réfugié sur le dos d’un golden retriever pour se protéger du froid, et le chien s’est occupé de lui toute la nuit.

     

    Que pouvons-nous faire pour aider les koalas ?

    L’Australian Koala Foundation est la principale organisation luttant pour la conservation de ces tendres petits animaux. Les membres de cette organisation ont exigé que le nouveau gouvernement australien protège cette espèce charismatique et les soutienne dans leurs efforts, qui comprennent différentes approches en matière de sensibilisation sur les koalas, de pressions pour créer des lois visant à les protéger, de suivi des espèces à travers le territoire, et bien d’autres actions.

    Bien qu’il s’agisse d’un animal endémique de l’Australie, il existe dans ce pays plusieurs fondations qui créent des campagnes à travers le monde entier, dans le but de sauver les koalas. Tu peux faire des dons directement, acheter des produits qu’ils vendent, ou même planter un eucalyptus à distance, mais le moyen le plus amusant de tous, et qui fera à coup sûr fondre ton cœur, c’est que tu peux “adopter” un koala.

     
     

    Bien sûr, c’est une adoption symbolique, disons un parrainage, puisque tu ne peux pas ramener de koala chez toi. Mais si tu réalises cette bonne adoption, tu recevras un certificat avec une photo de ton koala, son nom, et une courte histoire sur la vie de l’animal. Et si tu te rends en Australie, tu pourras bien entendu rencontrer le koala que tu as adopté, s’il est en mesure de recevoir des visiteurs, bien sûr.

     

    Le koala est l’un des animaux les plus représentatifs de la biodiversité australienne, et de nombreux efforts sont réalisés pour l’empêcher de devenir le souvenir d’une espèce supplémentaire que nous n’avons pas réussi à sauver de l’extinction.

    Tu ne trouves pas que les koalas sont des animaux adorables ? Comment aimerais-tu faire pour contribuer à leur conservation ? Laisse un message dans les commentaires, et partage cet article avec les personnes de ton entourage !

    Photo de couverture johnno49 / Pixabay

     
     
     
     

     



     

     https://sympa-sympa.com/admiracion-animaux/les-koalas-sont-sur-le-point-de-disparaitre-mais-tu-peux-en-adopter-un-et-ainsi-aider-a-les-sauver-749410/?utm_source=fb_sympa&utm_medium=fb_organic&utm_campaign=fb_gr_sympa&fbclid=IwAR0usmKrE_2QIsXRBN1sJjsowc7Bk3_m5iJNiIFfG8lPlrRiT84sUaT2ktE

    Pin It

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique